fond superieur plante carnivore entretien

Les espèces de Plantes Carnivores

Comme dit un poète, dans la nature, tout est correspondance.

Ainsi à la manière des animaux, elles comptent parmi elles des espèces qui mangent de la chair !

Mais rassurez-vous, elles ne sont pas des anthropophages. Elles attrapent, mangent et assimilent toutes sortes d’insectes.

Comment les reconnaître ? Et en combien de classes se distinguent-elles ?

Caractéristiques générales

Elles viennent d’une époque géologique très lointaine. Notamment du temps des mammifères géants.

Avec l’accoutumance aux sols aigres qui les ont transformées en plantes carnivores.

Il faut cependant nuancer ce qualificatif terrible, car la grande majorité de leurs proies est constituée d’insectes.

Les plus dangereuses n’arrivent à capter que des batraciens insignifiants, de menus rongeurs ou des oisillons. Avec une population estimée à plus de 600 individus, les plantes carnivores ne peuvent être connues que selon leur type. Retenons ici les classes majeures. Attention, les noms à consonance exotique demandent un effort de lecture…

Les plantes carnivores à captation active

Elles sont certes rivées au sol, mais ont une étrange capacité d’action sur les insectes.

Elles ont en effet la possibilité d’attraper pour ainsi dire toutes sortes d’insectes. Soit en emprisonnant la proie dans une petite poche, soit en la pressant entre deux lèvres qui s’ouvrent et se ferment alternativement.

Pour les cultiver, il est indiqué de les installer dans un pot rempli de terre détrempée en conformité avec leur milieu naturel, les bas-fonds.

On les retrouve aussi bien en Europe qu’en Amérique, et elles sont très recherchées pour créer une décoration d’intérieur originale.

Le rossolis, aussi appelé Droséra, l’espèce Ultricularia et la célèbre dionaea muscipula, véritable attrape-mouche, sont des exemples typiques de cette catégorie.

Les plantes carnivores à captation passive

Ne vous fiez pas à leur aspect nonchalant. Traînant paresseusement des hauteurs, elles ont un pouvoir de nuisance dissimulé.

L’appellation « piège passif » caractérise le mode de captation et on les retrouve sur des surfaces imprégnées d’eau.

C’est pourquoi leur culture nécessite un entretien dans un bocal en verre posé en hauteur. De la terre à forte capacité de rétention d’eau est indispensable. Les insectes imprudents n’arrivent plus à se libérer dès qu’ils se trouvent retenus par la glu épanchée de la plante carnivore. L’espèce SarraceniaPinguicula et Népenthès sont représentatifs de cette espèce de plantes carnivores, très riche en sous-classes.

Liste représentative

Vous retrouverez ci-dessous, une liste d’espèces représentatives de plante carnivore.

PlanteCarnivore.fr : Tous droits réservés. Mentions légales.