fond superieur plante carnivore entretien

Soigner une plante carnivore avec des LED horticole

La plupart des espèces de plantes carnivores sont tropicales et ont donc besoin de beaucoup de lumière toute l’année. Cette lumière est utilisée lors de la photosynthèse pour produire du carbone, de l’oxygène et de l’hydrogène (dont elles sont composées à 95 %) à partir de l’air et de l’eau. C’est un processus très important pour le développement des plantes tout autant que le choix du substrat ou l’arrosage.

Pour que ces plantes soient toujours en bonne santé, il faut donc leur fournir beaucoup de lumière, qui fait malheureusement souvent défaut dans la plupart des intérieurs. Le climat de nos régions n’est pas non plus idéal, car les journées peuvent être courtes à certaines saisons et manquer d’ensoleillement par rapport à leurs habitats d’origine.

De nombreux amateur de plantes carnivores pallient ce déficit de luminosité en plaçant leurs végétaux au plus proche des fenêtres, mais cela engendre d’autres problèmes tels que des risques dus aux courants d’air ou coups de chaleur derrière une vitre.

Tout le monde n’a pas la place également pour installer leurs plantes dans un terrarium.

Ces problèmes de luminosité sont l’une des premières causes de dépérissement des plantes carnivores car nos régions ne sont pas les mêmes que celles d’origines.

Apporter une source de lumière complémentaire

L’éclairage artificiel est une très bonne alternative grâce, notamment, aux progrès effectués en matière de consommation. En effet, par le passé, des installations d’éclairage artificiel ont été utilisées dans des plantations avec des résultats très positifs, mais présentaient des factures d’électricité assez rédhibitoires.

Quelques précautions sont tout de même à prendre lors du choix d’un tel mode d’éclairage pour optimiser son efficacité, par exemple, en évitant les lampes en forme de bulbe qui diffusent la lumière dans toutes les directions. Des spots directionnels auront un bien meilleur rendement.

Une autre source d’optimisation, est de n’émettre que les couleurs du spectre lumineux qui sont utilisées par les plantes comme le fait de nombreuses lampes LED horticole. En effet, celles-ci n’en absorbent que certaines et d’autres pas du tout (tel le vert, couleur de la chlorophyle qui est utilisé pour la photosynthèse).

Les deux couleurs les plus utiles aux plantes sont le rouge en grande proportion et le bleu dans une moindre mesure.

Voici un petit comparatif des différentes technologies d’éclairage (HPS / CFL / LED).

Un éclairage efficace grâce aux lampes à LED horticole

Le meilleur rendement est celui que procurent les LED horticole, que l’on trouve sous forme de panneaux ou de lampes regroupant un certain nombre de LED. Ce sont des lampes qui consomment peu, ont un encombrement réduit, dégagent peu de chaleur, durent longtemps et peuvent produire de la lumière de couleur.

Les ensembles tout faits que l’on peut trouver dans le commerce en ligne comportent la répartition idéale des couleurs, sont faciles à installer et présentent l’avantage de la sécurité avec des alimentations protégées et même parfois totalement étanche. Ce dernier point est important dans le contexte d’utilisation en milieu humide/tropical.

Ce sont des lampes parfaitement adaptées aux besoins en lumière des plantes carnivores.

Voici un exemple de résultat sur la croissance des végétaux.

Bien choisir l’équipement pour vos plantes

Il existe plusieurs dimensions de panneaux et de lampes LED horticoles avec des puissances diverses. L’idéal est de choisir une lampe de 15 watts pour éclairer un emplacement de 50×50 centimètres contenant une ou plusieurs plantes carnivores en fonction de leurs tailles.

Vous pouvez bien sûr multiplier la puissance des équipements pour éclairer une plus grande surface. Suivant vos besoins en lumière et l’installation que vous souhaitez, vous pourrez soit vous tourner vers des ampoules, soit vers des panneaux, ou encore vers des lampes de bureau.

Quelle lampe achetée et comment optimiser son installation ?

Pour une installation sans prise de tête, nous avons réalisé nos tests avec une lampe 16W de chez Solmore.

Celle-ci a été acheté sur Amazon à moins de 30€ (voir ce lien). Compte tenu des résultats en quelques jours, il s’agit là d’un très bon rapport qualité/prix.

Nous avons effectué nos essais sur la plupart des espèces commune : Dionaea, Droséra, Nepenthes, Pinguicula et les résultats commençaient a être visible au bout d’une semaine. De manière générale, les feuilles se développaient plus, leurs couleurs vertes étaient d’ailleurs plus intense, et les pièges étaient plus grands (et plus colorés).

Le processus de photosynthèse étant amplifié par le supplément de lumière, les résultats sont donc cohérents.

Attention : ce type de lampe fonctionne avec une prise USB. Vous aurez besoin d’un chargeur USB pour le brancher sur une prise secteur : voir ce lien.

Automatiser l’éclairage

Vous pouvez compléter votre système par l’utilisation d’une prise programmable sur laquelle sera branchée la lampe LED horticole.

Vous trouverez des modèles très simple à moins de 20€ comme celui-ci.

Vous pourrez ainsi programmer les périodes d’éclairage automatiquement afin de les faire correspondre au besoin de chacune des espèces (veillez à bien respecter un cycle de repos !).

 

PlanteCarnivore.fr : Tous droits réservés. Mentions légales.