fond superieur plante carnivore entretien

La Plante Carnivore

La plante carnivore est un végétal très particulier qui n’a pas les mêmes besoins que nos plantes de salons, ce qui rend parfois son entretien légèrement plus difficile lorsque l’on est mal informé.

Il existe à ce jour plus de 700 espèces connues de plantes de ce type qui ont la faculté de piéger et de digérer leurs proies.

Celles-ci peuvent être de petits insectes, des grenouilles ou des petits poissons selon le lieu d'habitat et la taille de la plante. Leurs origines et leurs types de pièges sont divers et variés.

Son milieu de vie

La plante carnivore, à l’allure et au comportement si caractéristique, vit généralement dans les régions tropicales, bien que l’on en trouve aussi dans des régions moins chaudes et moins humides.

Elles se trouve dans des zones telles que les tourbières, les marais et même les parois de roches, autrement dit, dans des endroits où les sols sont extrêmement pauvres en éléments nutritifs.

Pourquoi est-elle "carnivore"

Pour être parfaitement cultiver et développer, chaque plante, quelle qu’elle soit, a besoin de plusieurs éléments indispensables : de l’eau, du soleil et des sels minéraux.

En principe, les éléments nutritifs passent du sol riche en sels minéraux, au végétal, grâce aux racines de ce dernier.

Cependant, elles vivent dans des lieux où les sols sont pauvres en nutriments. Elles ont donc développé des pièges pour se nourrir.

Son système de "capture"

Bien qu’il existe divers types de pièges, la plante carnivore utilise une méthode de capture qui consiste à :

  1. Attirer la proie : en principe à l’aide d’un liquide sucré particulièrement apprécié des insectes.
  2. Capturer la proie : de manière active, lorsque le piège est mobile ou de manière passive, lorsque la plante n’a pas besoin de bouger puisque la proie ne peut plus sortir.
  3. Digérer la proie : une fois piégée, la proie se dissout grâce aux sucs digestifs de la plante.

L'entretien d'une plante carnivore

Avant de débuter l'entretien d'une plante carnivore, il faut se renseigner impérativement sur son lieu d’habitat naturel. Cela permet d’adapter la terre, la luminosité et l’arrosage. Comme pour toutes les plantes, cette étape est fondamentale pour comprendre dans quelles circonstances elle pourra se développer. Il faut aussi se renseigner sur le type de croissance de la plante. Ne vivant pas toutes dans des zones tropicales, certaine stoppent leur croissance en hiver. Si on ne respecte pas ce cycle, elles peuvent facilement mourir. En revanche, les plantes ayant un cycle continu de croissance sont parfaitement adaptées à la vie en intérieur dès lors que la température reste la même l’hiver, comme l’été.

Un entretien réussi en reproduisant un milieu naturel cohérent

À l'état naturel, la plante carnivore vit dans un sol pauvre et acide. Il faut donc reproduire autant que possible ces conditions : on écarte donc le terreau classique, qui convient seulement aux plantes communes. De plus, ce type de terre ne laissera pas assez "respirer" les racines. Pour l'arrosage de la plante carnivore, il faut que l’eau puisse se drainer facilement entre ses racines, c’est pourquoi il faut opter pour du substrat, mélange de tourbe et de sphaigne. Il faut ensuite ajouter l’un des éléments suivants, dans le pot pour aider à faire circuler l’eau et l’air, ou en surface, pour un effet plus décoratif :

  • Les billes d’argiles : ces petites billes permettent une bonne aération entre les racines et servent également à des plantes de types cactus.
  • Les écorces de pin : très utiles pour permettre à l’eau de s’écouler rapidement
  • Les fibres de coco : légèrement plus compacte que l’écorce, elles permettent aussi le drainage et l’aération
  • La sphaigne vivante : sa couleur vert vif permet à la fois un effet décoratif et très naturel. Ajoutée dans le pot et cultivée, son acidité permet à la plante carnivore de se développer dans les mêmes conditions que dans son état naturel.

Grâce à l'acidité du milieu, vous devriez éviter au maximum les parasites tel que les champignons ou la moisissure.

Nos partenaires

plante carnivore
PlanteCarnivore.fr : Tous droits réservés. Mentions légales.