fond superieur plante carnivore entretien

Utricularia

Utricularia

Comment cultiver une plante sans racine ?

L’Utricularia se distingue des autres espèces de plantes carnivores de deux façons. D’une part, c’est une plante qui est capable de pousser dans n’importe quel milieu. Il existe des utriculaires aquatiques, semi-aquatiques, terrestres et épiphytes. D’autre part, ses pièges sont rarement visibles car ils sont soit de petite taille, soit immergés ou enterrés. L’Utricularia est composée uniquement de tiges hors sol ou souterraines et de feuilles. La floraison a lieu l’été avec l’apparition de hampe florale au-dessus de la surface de l’eau portant suivant les espèces de 2 à 10 fleurs jaunes. Elle se cultive aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur et supporte des températures allant jusqu’à 35° C en été et 10° C en hiver. Une exposition fortement ensoleillée durant toute l’année est propice aux développements des fleurs qui sont généralement abondantes et décoratives.

Le piège des Utricularia

Les utriculaires sont pourvues de petits pièges en forme de petits “sacs” appelés utricules (moins de 3 mm). Les utricules agissent comme de petit “aspirateur” capturant toutes les petites larves et autres petits crustacés se trouvant à proximité de l’ouverture du piège.

Le piège est constitué d’une feuille transformée possédant une entrée bloquée par une membrane souple garnie de poils sensitifs. L’utricule, au repos, est comprimé. Lorsqu’une proie touche les poils sensitifs, la membrane s’ouvre, ce qui produit une dépression. L’animal est ainsi aspiré à l’intérieur du piège. Ensuite les parois de l’utricule se resserrent en rejetant l’eau par osmose. Des glandes produisent alors des enzymes qui digèrent l’animal pendant que d’autres absorbent les matières transformées.

Aquatique, terrestre ou épiphyte, à chaque espèce son pot

L’Utriculaire aquatique ou semi-aquatique est la plus facile à cultiver. Un simple aquarium boule placé à la lumière lui convient parfaitement. En intérieur elle peut être installée dans un aquarium d’une autre forme et en extérieur dans un bassin de 35 cm de profondeur minimum. Les espèces semi-aquatiques supportent aussi très bien un terrarium au même titre que les plantes épiphytes. Les Utricularia terrestres aiment les pots en plastique munis de trous de drainage posés sur une soucoupe ou les bacs à réserve d’eau.

Un bon substrat gorgé d’eau

L’Utricularia vit dans un sol léger saturé d’eau. Les espèces terrestres prospèrent dans un mélange pour plantes carnivores ou dans un mélange maison. Un substrat maison se compose de deux tiers de tourbe blonde de sphaigne et au choix d’un tiers de vermiculite, de sable non calcaire ou de perlite pour assurer le drainage de l’eau. Les espèces épiphytes s’épanouissent directement sur de la sphaigne vivante et à défaut dans un mélange pour plantes carnivores. En revanche pour les espèces aquatiques et semi-aquatiques, il faut procéder différemment. Le fond du contenant doit être tapissé d’environ 2 cm de tourbe humide sur laquelle vous déposerez une fine couche de gravier non calcaire.

Quelle qualité pour l’eau d’arrosage ?

Les Utriculaires ne supportent ni le calcaire, ni le sel contenu dans les eaux minérales. Elles ont besoin d’une eau de qualité comme l’eau de pluie, l’eau déminéralisée ou osmosée. Comme indiqué précédemment, les Utricularia doivent impérativement gorgée d’eau et surtout en été. La soucoupe du pot ou le réservoir du bac sont à remplir quotidiennement. En hiver, limitez-vous à maintenir le substrat humide. Les espèces aquatiques perdent leur feuillage pour disparaître au fond de l’aquarium ou du bassin en attendant les beaux jours.

Question alimentation ?

Quelle que soit l’espèce, les Utriculaires se nourrissent seule. Les espèces non aquatiques s’alimentent en capturant des micro-organismes vivants dans le sol. Les espèces aquatiques et semi-aquatiques ingèrent des insectes et du plancton animal.

Un rempotage tous les 4 ans

Le premier rempotage est a effectué dès l’achat de façon à l’installer la plante dans le contenant que vous aurez choisi. Ensuite, il sera nécessaire de faire un tous les 4 ans pour renouveler le substrat.

La reproduction des Utricularia

Ces plantes carnivores sont très faciles à multiplier surtout par bouturage. Pour cela, il suffit de couper un simple morceau de tige. Si vous souhaitez faire des semis, pensez à récolter les graines en automne. Pour éviter leur germination, placez-les au réfrigérateur jusqu’au printemps.

Les parasites et les maladies

Les Utricularia sont des plantes carnivores très faciles à cultiver et surtout très résistantes aux maladies et aux attaques parasitaires. Seules les fleurs peuvent être attaquées par les pucerons. Un anti parasitaires adaptés viendra à bout de ces nuisibles très rapidement.

PlanteCarnivore.fr : Tous droits réservés. Mentions légales.