fond superieur plante carnivore entretien

Cephalotus follicularis

Famille : Cephalotaceae
Genre (unique) : Cephalotus
Espèce (unique) : Cephalotus follicularis
Nom commun : Plante carnivore d’Albany
Étymologie : follicularis : petit sac

cephalotus-follicularis

Cette ravissante petite plante carnivore est toujours très recherchée et convoitée par les amateurs. L’aspect général de la plante (et notamment celui de ses pièges) ainsi que sa culture assez facile y sont sûrement pour beaucoup.

Nous devons la description de Cephalotus follicularis en 1806 à Labillardiere (1755-1834), botaniste d’une expédition dans le sud Australien commandée par le navigateur d’Entrecasteaux en 1792. La plante avait été néanmoins découverte en 1791 par un autre botaniste, Archibald Menzies.

Biotope de Cephalotus follicularis

Originaire de l’extrême sud-ouest de l’Australie, l’espèce est commune et relativement abondante. Son aire de répartition couvre la zone qui s’étend de la ville d’Albany jusqu’à celle d’Augusta et les trois quart des sites se trouvent dans des réserves, des forêts domaniales ou des parcs nationaux.

Sans être vraiment en danger des populations ont fortement diminué dans les secteurs à forte urbanisation et d’élevage où de nombreuses zones humides ont été défrichées et asséchées notamment près de la ville d’Albany. Le commerce de Cephalotus est contrôlé par une loi de 1982 et un permis d’exportation est obligatoire quelle que soit l’origine de la plante: sauvage ou reproduite artificiellement.

La plante occupe des marais tourbeux et sablonneux près de la côte où l’eau est pratiquement toujours présente, même pendant la saison sèche. Cette région reçoit de nombreuses précipitations et bénéficie de rosées nocturnes préservant ainsi Cephalotus follicularis du climat de type méditerranéen chaud en été où les gelées sont rares en hiver.

C’est parmi les roseaux, les herbes et de petites broussailles que Cephalotus follicularis prospère et se multiplie. Par endroits on peut le rencontrer en compagnie d’autres plantes carnivores comme Drosera hamiltonii et Utricularia hookeri.

Description

Cephalotus follicularis est une plante vivace qui pousse en rosette à partir d’un rhizome souterrain horizontal. Il est relativement cassant et pourvu de fines racines de 4 à 5 cm et peut atteindre plus de 10 cm de long. En s’allongeant il finit par se séparer naturellement et produire de nouvelles plantes.

Dans le milieu naturel il n’est pas rare de rencontrer de gros amas de plantes impressionnants. Ce rhizome résiste bien aux incendies et permet à la plante de se régénérer après les feux qui sévissent fréquemment. Ces incendies qui nettoient les broussailles des biotopes ont un effet plus que bénéfique sur la croissance des Cephalotus. Dépourvus de concurrence, les plantes s’épanouissent alors pleinement et refleurissent abondamment.

Cephalotus follicularis produit deux sortes principales de feuilles. Les premières, émergentes au début du printemps et en automne, sont lancéolées. De couleur vert brillant, elles mesurent de 3 à 5 cm et sont assez dures et plates. Les deuxièmes, sont les feuilles pièges appelées aussi urnes ou ascidies et sont toutes orientées vers l’extérieur.

Elles sont produites lorsque les conditions (lumière et chaleur) sont satisfaisantes, de la fin du printemps à l’automne.

La floraison de Cephalotus follicularis

La floraison de Cephalotus follicularis survient généralement au début de l’été.

Elle se manifeste par l’apparition, au milieu de printemps, d’une hampe florale, cylindrique et velue, issue du centre de la plante qui mettra plusieurs semaines avant de produire des fleurs. Il est étonnant qu’une si petite plante puisse produire une hampe florale si grande. Même en culture, elle peut atteindre plus de 60 cm de hauteur et reste toujours très rigide et droite. La plante étant de petite taille et prospérant au milieu d’une végétation beaucoup plus grande, il est probable que pour signaler sa présence aux insectes pollinisateurs (avant qu’ils ne deviennent des proies) une si grande hampe soit nécessaire.

De nombreuses petites fleurs odorantes, blanches et vertes, disposées en panicules sont produites. Elles s’épanouissent par groupes chaque jour pendant cinq à six semaines.

PlanteCarnivore.fr : Tous droits réservés. Mentions légales.