fond superieur plante carnivore entretien

Nepenthes tobaica

Origine et milieux naturels

Nepenthes tobaica est endémique à Sumatra :

  • Sur une zone allant de la région de Gayo (province d’Aceh), à la région de Tarutung, au sud, en passant par la région du Toba où il est très abondant
  • Mont Sorik Merapi
  • Région du lac Kerinci, (province de Jambi), dans un marais tourbeux, en compagnie de Nepenthes ampullaria, Nepenthes gracilis, Nepenthes mirabilis et Nepenthes reinwardtiana.

Selon le spécialiste du genre Nepenthes Charles Clarke, son altitude de croissance s’étend de 380 à 1800 mètres au-dessus du niveau de la mer. Selon les botanistes Matthew Jebb et Martin Cheek, l’espèce pourrait pousser jusqu’à 2750 mètres d’altitude.

Le climat est tropical humide, plus ou moins frais la nuit en fonction de l’altitude. La végétation environnante comprend notamment des rhododendrons, des orchidées et des fougères, et peu d’arbres dépassant 3 mètres de haut.

Histoire et étymologie

Nepenthes tobaica est décrit par le botaniste et taxinomiste néerlandais B. H. Danser en 1928 dans sa monographie intitulée The Nepenthaceae of the Netherlands Indies. La plante était connue depuis plusieurs décennies déjà, les premiers spécimens connus ayant été découverts en février 1856 en région Batak (nord de l’île), par un autre botaniste néerlandais, Johannes Elias Teijsman.

La confusion avec Nepenthes angasanensis est fréquente], y compris dans les publications de Danser lui-même. Certaines plantes décrites comme étant Nepenthes tobaica sont en fait Nepenthes angasanensis.

L’épithète spécifique tobaica fait référence à la région du lac Toba, indiqué à l’époque comme le seul lieu abritant l’espèce, et où elle pousse en grand nombre, à tel point qu’il est “difficile de ne pas la voir” selon Clarke.

Description

Nepenthes tobaica est une plante carnivore vivace grimpante, dont la tige principale peut atteindre 7 mètres de haut, avec des entrenœuds de 25 cm. Elle produit des feuilles allongées coriaces oblongues à spatulées, terminées par un tendril mesurant jusqu’à 30 cm, portant une portion transformés en urne, pour l’attraction et la capture des insectes. Le pétiole n’est pas toujours présent, si bien que le limbe est parfois sessile, la base de la feuille étant quoi qu’il en soit toujours amplexicaule.

Les urnes basses sont ovoïdes dans leur partie inférieures (ce qui correspond à la surface intérieure sur laquelle se trouvent les glandes enzymatiques), et cylindriques ensuite. Le péristome mesure moins de 5 mm de diamètre. La couleur varie du vert au rouge pourpre en passant par le jaune pâle.

Les urnes supérieures, mesurant jusqu’à 25 cm de haut et 5 cm de large, sont cylindriques, avec une portion centrale resserrée. Elles sont vert pomme.

Si la plante est majoritairement glabre, la nervure centrale qui parcourt chaque feuille est systématiquement recouvertes de poils courts.

Des hybrides naturels existent, avec Nepenthes ampullaria, Nepenthes mirabilis, Nepenthes reinwardtiana et Nepenthes rhombicaulis.

En savoir plus

Si vous souhaitez en savoir plus, nous avons réalisé une sélection des meilleurs livres sur les plantes carnivores.

PlanteCarnivore.fr : Tous droits réservés. | Un projet proposé par Floralia Nature - Mentions légales.