fond superieur plante carnivore entretien

Nepenthes glabrata

Origine et milieux naturels

L’espèce est originaire des montagnes de l’île de Sulawesi (anciennement Célèbes), une des plus grandes îles d’Indonésie. Elle pousse en forêt pluviale d’altitude, entre 1600 et 2100 mètres d’altitude. Elle a été aperçue en compagnie de Drosera burmannii et de Nepenthes maxima, à une altitude d’environ 1600 mètres.

Histoire et étymologie

En premier lieu, la plante est décrite par le botaniste japonais Shigeo Kurata, qui la nomme N. rubromaculata. Quatre jours plus tard, le 10 février 1984, les botanistes John Turnbull et Anne Middleton publient une description de la même plante sous le nom de N. glabratus. C’est finalement ce dernier nom qui est retenu (tourné au féminin), car un hybride horticole de Nepenthes porte déjà le nom rubromaculata, proposé par Kurata. Celui-ci est donc considéré comme illégitime. Immédiatement après la publication de l’espèce, Turnbull et Middleton la mettent en culture, et la rendent peu à peu disponibles auprès des amateurs. Ceux-ci définissent deux “formes” distinctes parmi l’ensemble des spécimens cultivés. Ces variantes ne sont pas officiellement enregistrées, mais les cultivateurs leur affectent tout de même un nom : “Palo Alto” pour celle qui produit des urnes compactes et des feuilles étroites, et “Forestville” pour celle qui développe des urnes plus grandes.

L’espèce fait partie du “groupe tentaculata” pour avoir des relations génétiques communes avec Nepenthes tentaculata, Nepenthes muluensis ou encore Nepenthes hamata. Elle semble très proche d’une espèce décrite en 2009, Nepenthes pitopangii, dont les urnes inférieures présentent des similitudes troublantes. Les urnes aériennes sont cependant totalement différentes. Des hybrides naturels avec Nepenthes hamata, Nepenthes maxima et Nepenthes tentaculata ont été découverts.

L’holotype de Nepenthes glabrata, collecté le 31 août 1983 dans le centre de l’île de Sulawesi, aurait été déposé à l’herbarium du jardin botanique de Bogor (Indonésie), mais il n’y a jamais été retrouvé.

Description

Nepenthes glabrata est une plante carnivore vivace terrestre, grimpant dans les arbustes et arbres de forêts de moyenne montagne. Elle produit une tige rouge cylindrique aux inter-nœuds espacés, développant des feuilles munies d’un long tendril supportant un piège en forme d’urne destinée à l’attraction, la capture et la digestion des insectes via un liquide enzymatique. Il arrive que des tendrils portant des urnes se développe sans feuille de support, à la base de la tige principale, à la manière de Nepenthes ampullaria.

Les limbes restent très courts, même quand la plante grandit, puisqu’ils ne dépassent pas 12 cm de long et 3 cm de large. Les pièges sont comparativement petits également ; certaines souches développent des urnes mesurant près de 15 cm, mais leur taille moyenne, à l’âge adulte, se situe autour de 8 cm.

Les pièges inférieurs, légèrement globuleux, arborent une couleur vert-jaune claire et des marques rouges à mi-chemin entre les taches et les striures. Chez certaines souches, c’est le rouge qui prend le dessus sur le vert-jaune en terme de surface. Les pièges aériens sont plus cylindriques et allongés, et développent une teinte encore plus claire, avec toujours quelques marques rouges qui les parcourent dans le sens vertical. Le fin péristome est ovale, jaune clair, et complètement dépourvu de la moindre excroissance.

L’inflorescence porte plus de 50 fleurs vert-rouge sur une hauteur totale d’environ 20 cm, ce qui est inférieur à la plupart des espèces de Nepenthes.

La majeure partie de la plante est glabre, à l’exception de la hampe florale, qui porte un fin duvet blanc de 0,2 mm de long.

PlanteCarnivore.fr : Tous droits réservés. Mentions légales.