fond superieur plante carnivore entretien

Nepenthes albomarginata

Origine et milieux naturels

Nepenthes albomarginata est originaire de Bornéo, Malaisie et Sumatra. Son habitat typique est la forêt de bruyère (appelée forêt keranga dans cette partie du monde), poussant aussi bien au niveau de la mer qu’au sommet de collines, jusqu’à 1200 mètres d’altitude. Le sol est tourbeux, et abrite de la roche calcaire. Le climat est équatorial, chaud et humide toute l’année. L’espèce bénéficie d’une forte lumière, toutefois tamisée par la végétation plus haute.

Histoire et étymologie

Les premiers spécimens de Nepenthes albomarginata sont récoltés par le botaniste britannique Thomas Lobb en 1848. La description formelle de l’espèce est du fait de John Lindley, botaniste britannique. Elle est publiée dans la grande revue périodique The Gardeners’ Chronicle l’année suivante. Sa mise en culture débute en 1856 au Royaume-Uni.

L’épithète spécifique albomarginata vient du latin albus, “blanc”, et marginatus, “marge”, en référence au collier de trichomes qui entoure le péristome des urnes.

Description

Nepenthes albomarginata est une plante carnivore vivace de grande taille. La tige principale peut atteindre 4 mètres de long et 5 mm de diamètre. Les internœuds, sur la tige, peuvent atteindre 15 cm. La plante est recouverte d’un indumentum de poils blancs, très courts, en forme d’étoile. La face inférieure des feuilles est couverte de poils marron, plus longs.

Les feuilles sont dures et coriaces. Lancéolées, elles peuvent atteindre 25 cm de long et de 2 cm de large. Elles se terminent par un tendril mesurant jusqu’à 20 cm, supportant une urne qui lui sert à attirer, capturer et digérer des insectes dans une solution enzymatique. Les urnes inférieures sont bulbeuses dans un tiers inférieur et cylindriques dans leur partie supérieure. Par rapport aux autres Nepenthes, et relativement à la taille du reste de la feuille, les urnes sont petites, ne dépassant pas 15 cm de long et 4 cm de large. Elles arborent une paire d’ailettes qui court de la base au péristome. La couleur est principalement verte, mais il existe des variations, avec une présence de rouge et de pourpre plus ou moins prononcée, parfois en taches, parfois sur l’intégralité du piège. Les urnes supérieures sont semblables, cylindriques ou en forme d’entonnoir, avec de simples côtes à la place des ailettes.

Les proies de Nepenthes albomarginata sont des termites, attirées par l’anneau de trichomes blanc qui se développe sous le péristome. Il s’agit de l’unique Nepenthes, et même de l’unique plante carnivore à être spécialisée dans la capture d’un type particulier d’insectes, selon Marlis Merbach, botaniste allemand. Ses expériences montrent qu’une seule urne peut attirer plusieurs dizaines de termites par heures (plus ou moins selon la population de la termitière la plus proche). Ils se précipitent sur l’anneau, et tombent accidentellement dans l’urne. Une fois arrivés à maturation, ces trichomes seraient très nourriciers pour les termites, ce qui expliquerait l’attraction soudaine qu’ils engendrent. Cependant, les stimuli impliqués sont mal connus. D’après Merbach, l’olfactif n’est pas sollicité, et les chutes dans le pièges semblent être le fruit du hasard ; en effet, beaucoup de termites passent à proximité sans se faire piéger. Les observations montrent qu’après une “session” de captures, les trichomes tombent de l’anneau, qui devient alors marron, et perd son pouvoir attractif. Merbach l’a constaté en observant le comportement d’un groupe de termites face à deux urnes : l’une ayant un anneau de trichomes, l’autre en étant dépourvue suite. Cette dernière a été ignorée par les insectes. Il s’agit probablement d’éviter un surplus de matière organique à l’intérieur du piège, qui aurait pour conséquence sa nécrose, et donc la perte de la nourriture. Nepenthes albomarginata ne capture qu’accidentellement d’autres proies, étant donné que cette espèce ne produit pas de nectar sucré. Chez tous les autres Nepenthes, cette substance participe à l’attraction, par son odeur sucrée, et à la capture, par ses propriétés anti-adhésives.

L’inflorescence paniculée de Nepenthes albomarginata atteint 40 cm de hauteur. Elle est généralement plus longue chez les pieds mâles que chez les pieds femelles. Chaque pédoncule floral porte 1 à 2 fleurs, aux sépales de 4mm, dépourvues de bractées.

En savoir plus

Si vous souhaitez en savoir plus, nous avons réalisé une sélection des meilleurs livres sur les plantes carnivores.

PlanteCarnivore.fr : Tous droits réservés. | Un projet proposé par Floralia Nature - Mentions légales.