fond superieur plante carnivore entretien

Nepenthes

Nepethes ampullaria

Cultiver votre Népenthès tout en délicatesse

Plante endémique de Nouvelle Calédonie, Madagascar et d’Indonésie, la Népenthès est une espèce de plante carnivore terrestre ou épiphyte et de plaine ou de montagne. Les espèces terrestres poussent dans des sols pauvres, acides et gorgés d’eau. De façon générale la culture de la Népenthès est très délicate car elle nécessite des soins constants et une hygrométrie comprise entre 75 et 90%. Votre plante doit être placée à mi-ombre car elle supporte mal le soleil direct. Les Népenthès ont besoin de températures comprises entre 21 et 35° C en été et de 18 à 25° C en hiver. Les espèces montagnardes préféreront des températures plus fraîches comprises entre 18 et 30° C en été et de 10 à 18° C en hiver. Leur croissance est assez lente et elles observent une période de repos végétatif en hiver. Elles peuvent être multiplier grâce au bouturage.

Un contenant recréant un espace tropical

Ayant besoin d’un taux d’hygrométrie élevé, il sera donc important de choisir un contenant et une espace permettant de recréer un microclimat tropical. Pour retenir l’humidité dont elles ont besoins, vous pourrez cultiver votre Népenthès soit dans un terrarium, soit dans un pot en plastique muni de trous de drainage et posé sur une soucoupe. Le pot sera ensuite placé dans une serre ou sous cloche.

La terre pour Népenthès

Un bon mélange doit être à la fois drainant et poreux. Trois possibilités s’offrent à vous pour offrir à votre plante un substrat adapté à ses besoins :

  • La terre pour Népenthès toute prête
  • Faire un mélange pour plantes carnivores : 50% de tourbe blonde de sphaigne, 20 % de sable non calcaire, 15% de vermiculite, 15% de polystyrène.
  • Faire un mélange pour épiphytes : 70% de fibre de coco, 10% de petit gravier non calcaire, 10% d’écorces, 10% de polystyrène

Nourrissage d’une plante carnivore

Si votre plante n’a pas la possibilité de pouvoir piéger des proies, vous devrez la nourrir. Dès que votre plante s’ouvre, placer un ou deux insectes (mouches, punaise, insectes du jardin, mais pas d’araignée) dans son piège en fonction de sa taille. Certaines Népenthès peuvent même avaler une souris suivant la taille de la plante (comme la Népenthès truncata).

Arrosage d’une Népenthès

Tout comme les autres espèces de plantes carnivores, la Népenthès a besoin d’un substrat constamment humide à la différence près qu’elle n’aime pas avoir « les pieds dans l’eau ». Après un arrosage ou un trempage il faut retirer le surplus d’eau d’égouttage au fond de la soucoupe ou du contenant. Nous vous recommandons d’utiliser de l’eau de pluie, déminéralisée, osmosée ou issue d’une carafe filtrante car elle ne supporte pas le calcaire. Le mélange pour Népenthès restera modérément humide tout au long de l’année.

Rempoter qu’en cas de nécessité

Si le contenant est suffisamment confortable et qu’elle s’épanouit normalement, il ne sera pas utile de rempoter votre Népenthès. Dans le cas contraire, rempoter votre plante tous les trois ans en période hivernal de la façon suivante :

  1. Couper tout ce qui est fané
  2. Retirer la plante de son pot et jeter l’ancien substrat
  3. Nettoyer le contenant
  4. Placer du charbon au fond du pot car il protège la plante de certaines maladies
  5. Remplir le contenant du nouveau substrat et y placer la plante
  6. Arroser

Parasites

La Népenthès n’est pas sujette aux attaques parasitaires en revanche elle est sensible à la sécheresse et au froid. Un déséquilibre peut entraîner des malformations ou un jaunissement du feuillage. De plus si votre substrat est trop riche, votre plante produira peu de feuilles.

PlanteCarnivore.fr : Tous droits réservés. Mentions légales.