fond superieur plante carnivore entretien

Drosera adelae

Origine et milieux naturels

Drosera adelae est originaire du nord-ouest du Queensland, en Australie. Elle croît en zone marécageuse, à basse altitude, sur les collines surplombant la baie de Rockingham. Le climat y est tropical humide, avec des orages fréquents.

Histoire et Etymologie

L’espèce a été nommée en 1864 par le Baron Sir Ferdinand Jacob Heinrich von Müller, botaniste germano-australien, en l’honneur d’une certaine Adèle. C’est une des trois “sœurs du Queensland”, avec Drosera prolifera et Drosera schizandra.

Description

Drosera adelae est une plante carnivore vivace terrestre qui produit une rosette de feuilles lancéolées, plus larges que celles de la plupart des Drosera mais très fines, et couvertes de poils collants sur l’intégralité de leur face supérieure. La face inférieure est glabre. Elles mesurent de 15 à 25 cm, exceptionnellement plus de 30 cm, et se colorent de rouge sous une lumière intense et une température élevée. Les proies capturées sont principalement des insectes volants.

Drosera adelae a la particularité de se reproduire vigoureusement grâce à des drageons produits sur les racines qu’elle fait ramper à quelques centimètres sous la surface du sol.

Les fleurs sont généralement d’un rouge clair (parfois orange ou crème), ce qui est très rare chez les Drosera. Elles se développent en nombre sur une hampe florale qui peut dépasser 30 cm. En forme d’étoile, elles ne mesurent que quelques millimètres, et ne produisent qu’une très faible quantité de graines.

Substrat

Un substrat à base de sphaigne est préconisé, car il est favorable au développement des racines et des drageons. On peut y ajouter de la perlite ou du sable de quartz ou éviter le tassement et donner un peu d’air à l’ensemble.

Humidité Drosera adelae ne se développe bien qu’avec une humidité relative supérieure à 50%, mais elle peut tolérer temporairement un air plus sec. Elle s’adapte donc bien à l’ambiance d’un terrarium bien aéré.

Repos

Aucun repos n’est à observer.

Lumière

Une bonne luminosité toute l’année contribue à sa vigueur et à sa bonne santé générale. Les feuilles sont alors bien érigées, jaunes à rouges, et couvertes de glu. En revanche, elle ne supporte pas longtemps les rayons directs du soleil, notamment aux heures chaudes, qui peuvent rapidement dessécher ses feuilles. Celles-ci sont assez sensibles en raison de la finesse de leurs tissus.

Température

Les températures idéales se situent entre 20 et 30°C en journée et autour de 15°C la nuit, toute l’année. L’espèce apprécie une chaleur modérée et des nuits douces à fraîches, qui lui confèrent une très grande vigueur.

Arrosage

Le substrat doit être maintenu humide mais pas détrempé.

Parasites et maladies

Drosera adelae peut être attaquée par des pucerons, qui se nichent préférentiellement au cœur de la rosette, sur les pousses tendres.

PlanteCarnivore.fr : Tous droits réservés. Mentions légales.