fond superieur plante carnivore entretien

Plante Carnivore Dionaea Muscipula

La Dionaea Muscipula est la seule espèce du genre Dionaea.
Dionaea Muscipula

Choisir un environnement adapté

Le contenant le plus adapté aux besoins de la Dionaea Muscipula est le pot en plastique ou le pot à réserve d’eau. Sa taille doit être de 25 à 30 cm de diamètre et de préférence de couleur clair de façon à limiter l’absorption de chaleur nuisible aux racines.

Un substrat adéquat est pauvre et acide

Les mélanges prêt à l’emploi composés de 2/3 de tourbe blonde et de 1/3 de matières drainantes sont parfaitement adaptés aux besoins de la Dionaea Muscipula . Vous pouvez aussi préparer vous-même le mélange en prenant 2/3 de tourbe blonde de sphaigne et 1/3 de sable de Loire ou de quartz additionné de perlite ou de vermiculite pour un meilleur drainage.

Culture et exposition

Originaire d’Amérique du nord, La Dionaea Muscipula est une espèce de plante carnivore qui préfère vivre à l’extérieur afin de pouvoir suivre le rythme des saisons. Durant l’année, la Dionée observe une pause végétative en hiver pour mieux s’épanouir de mars à octobre durant la période de croissance. Exposée en plein soleil, elle appréciera les chaleurs de l’été et la fraîcheur de l’hiver. Si la température extérieure descend en dessous de 5°C, il est conseillé d’entourer son pot d’un film à bulles et de la recouvrir à l’aide d’un voile d’hivernage ou une cloche. Une Dionée ne se taille pas, cependant vous pouvez éliminer les végétaux morts et disgracieux.

Fréquence d’arrosage de la Dionaea Muscipula

Nous préconisons un arrosage par le bas directement dans la soucoupe ou via l’entrée de la réserve d’eau dès que le contenant est vide sans attendre le dessèchement du substrat. Les eaux de pluie, déminéralisée ou osmosée sont les plus adaptées car les racines de la Dionaea Muscipula ne supportent pas les eaux minéralisées et le calcaire. Lors du repos végétatif il est inutile de maintenir une réserve d’eau, cependant le sol devra être maintenu humide en arrosant par le dessus du pot.

Trois techniques de reproduction

La première est la reproduction par pollinisation croisée lors de la floraison qui a lieu entre la fin du printemps et le début de l’été. Ensuite il est possible soit de faire du bouturage, soit de cultiver les tissus pour les plus chevronnés.

Le rythme des rempotages de la Dionaea Muscipula

Afin de conserver la qualité nutritionnelle de son substrat, la périodicité d’un rempotage varie de 2 à 5 ans selon la grandeur du pot. La période la plus favorable pour faire un rempotage est au printemps entre la fin du mois de mars et le début du mois d’avril.

Les maladies, parasites et malformations de la Dionaea Muscipula

Les parasites

Les pucerons se régalent des boutons de fleurs et des jeunes pousses de la plante. Les dégâts causés par ce parasite entraîne des déformations au niveau des feuilles. Ils peuvent être éliminés naturellement (pince à épiler ou par immersion durant 48 heures) ou grâce à des traitements chimiques spécifiques.

Malformations

Elles se matérialisent soit par la présence de feuilles ou pièges doubles, soit par une absence ou déformation du piège à insectes. Ces malformations peuvent provenir d’une anomalie génétique mais dans la plupart des cas il s’agit de l’expression d’un déséquilibre provoqué par une eau inadaptée, une terre inappropriée, un manque de luminosité.

Maladies

Il est normal que certaines feuilles ou certains pièges noircissent par manque d’arrosage ou par indigestion. Si le phénomène s’étend à l’ensemble de la plante, il est possible que le rhizome soit atteint par un champignon. Dans ce cas la plante peut être traitée grâce à un fongicide du commerce.

PlanteCarnivore.fr : Tous droits réservés. Mentions légales.