fond superieur plante carnivore entretien

Terre et substrat pour Plante Carnivore

terre plante carnivore

Les plantes carnivores sont des végétaux de milieux pauvres, dont les racines ne sont pas faites pour absorber de grandes quantités de nutriments. La première erreur, quand on débute leur culture, est donc de les planter dans un mélange “classique”, à base de terreau horticole ou de terre de jardin.

Le matériau de base, utilisé en grandes proportions pour la culture de la plupart des plantes carnivores, est la tourbe blonde. La fibre de coco est de plus en plus employée, alternativement.

Certaines se développent mieux dans un sol composé principalement de sphaigne déshydratée. Le substrat de culture des plantes carnivores se compose rarement d’un seul élément ; on y ajoute des matériaux, généralement minéraux, dont les propriétés permettent un meilleur drainage et une meilleure circulation de l’air.

Ces composants ont leur importance dans la bonne tenue du substrat, car un pot n’est pas aussi “vivant” qu’un véritable écosystème, où l’oxygénation est assurée par une circulation et un renouvellement continu de l’eau et de l’air au niveau des racines.

Dans la nature, les plantes carnivores poussent dans un sol généralement composé de restes végétaux (humus), de sphaigne (vivante ou décomposée, à l’état de tourbe blonde), et avec une proportion plus ou moins forte de sable de quartz ou de cailloux non calcaires (sauf Drosophyllum lusitanicum, les Pinguicula mexicains et de rares Nepenthes).

La terre pour plantes carnivores

La terre pour plante carnivore devra être composée de matières organiques et inorganiques. Dans le commerce, il existe de nombreux mélanges adaptés aux besoins de ces plantes. Ces mélanges sont généralement composés de 2/3 de tourbe blonde et de 1/3 de matières inorganiques drainantes (sable, vermiculite, polystyrène, billes d’argile, perlite, etc.).

Exemple de substrat

Pour réaliser un bon substrat, vous pouvez par exemple utiliser 2/3 de tourbe blonde de sphaigne 100 % naturelle et de 1/3 de sable neutre non calcaire de type sable de Loire ou de quartz pour le drainage. La tourbe blonde de sphaigne permet d’aérer le mélange et son acidité limite les risques de maladie. De plus elle conserve l’eau par rétention. Si votre plante carnivore nécessite des besoins spécifiques, il faudra moduler cette composition en ajoutant des billes d’argile ou de la vermiculite pour augmenter son pouvoir drainant.

Les substrats pour les plantes carnivores du genre Dionaea, Sarracenia, Darlingtonia et Drosera

La tourbe blonde ou le mélange tourbe blonde / perlite / vermiculite (4 volumes / 1 volume / 1 volume) sont idéaux pour remporter les plantes carnivores du genre Sarracenia, Dionaea, Darlingtonia et la plupart des Drosera.

On préférera mettre le mélange contenant tourbe blonde et allégeant (perlite, vermiculite) pour les rempotages dans de petits contenants (pot de 7 à 20 cm de diamètre), la tourbe blonde se dégradera ainsi moins vite et l’on espacera les rempotages de 2 à 3 ans.

Pour de gros volumes (bac, seaux, bassin,…) la tourbe blonde peut être utilisée pure. Un surfaçage avec de la sphaigne vivante permettra au milieu de se régénérer et augmentera sa durée de vie de quelques années.

Il est impératif de réhydrater le substrat avant de l’utiliser pour rempoter les plantes.

Le substrat pour les plantes carnivores du genre Nepenthes

Pour les Nepenthes, les cultivateurs mélangent en proportion égale, écorce de pin, sphaigne déshydratée, fibre de coco, tourbe blonde. Afin d’obtenir un substrat final plus ou moins drainant selon que l’espèce cultivée est une plante épiphyte ou non, on ajoutera plus d’écorce (ce qui rendra le mélange plus drainant) ou on ajoutera plus de tourbe blonde (mélange plus compact et avec une meilleure rétention d’eau).

Le substrat pour les plantes carnivores du genre Brocchinia et Catopsis

Brocchinia reducta, Brocchinia hectioides et catopsis berteroniana sont des plantes épiphytes. À ce titre, elles ne nécessitent pas de substrat à proprement parler mais plutôt d’un support.

Dans la nature, ces plantes se fixent aux branches des arbres et s’y cramponnent comme le font les Tillandsia et beaucoup d’autres broméliacées. On peut ainsi recréer cette combinaison artificiellement en fixant la plante à un morceau d’écorce de chêne liège par exemple.

En culture, on trouve aussi ces espèces en pot, dans un substrat très drainant (type mélange pour Nepenthes), pour éviter le pourrissement de la base de la plante.

Où acheter un mélange prêt à l’emploi et pas cher ?

Si vous cherchez un mélange simple qui conviendra parfaitement pour votre plante carnivore, nous vous recommandons de vous tourner vers ce produit d’Amazon. Il est composé d’un mélange de tourbe blonde naturelle et de perlite qui répondra parfaitement aux besoins de votre plante.

Substrat prêt à l'emploi

Voir ce produit sur Amazon

En savoir plus

Si vous souhaitez en savoir plus, nous avons réalisé une sélection des meilleurs livres sur les plantes carnivores.

PlanteCarnivore.fr : Tous droits réservés. | Un projet proposé par Floralia Nature - Mentions légales.